Séché Environnement participe au Projet BIOCOMBA, dont l’objectif est de développer une gamme d’emballages issus de BIOsynthèse bactérienne, COMpostables, aptes au contact alimentaire et présentant des propriétés BArrières.

Son principe : nourrir des bactéries de bio-déchets non réutilisables pour qu’elles synthétisent un biopolyester, le polyhydroxyalcanoate (PHA), utilisé pour fabriquer des emballages alimentaires.

Valoriser les bio-déchets et préserver les ressources

L’intérêt de ce projet est double. Il permet la valorisation matière de certains bio-déchets sélectionnés pour fabriquer un substrat destiné à nourrir les bactéries. Il permettra aussi la production d’emballages écologiques biodégradables et compostables, limitant ainsi le recours aux ressources naturelles (et non générateurs de déchets).
Ce projet novateur permet d’explorer de nouveaux axes d’éco-développement, en contribuant à la mise au point de technologies innovantes, même de rupture.

L’expertise de Séché Environnement

Le Service R&D de Séché Environnement possède les compétences scientifiques pluridisciplinaires, notamment sur les Sciences de la Vie et ses nombreuses applications biotechnologiques, nécessaires à la participation de ce type de recherche.
Séché Environnement dispose, de par ses activités industrielles :

  • d'une connaissance fine et actualisée des flux et des gisements de bio-déchets éligibles pour la production de bio-polymères PHA qui sera très utile dans la phase pilote du projet
  • de la capacité à mettre au point des techniques de pré-traitement spécifiques (si nécessaire) pour la conversion en substrats adaptés aux métabolismes microbiens impliqués dans le bio-procédé

Un projet de territoire

Très fédérateur pour les industries de l’emballage en Bretagne (réseau BREIZPACK), de l’agro alimentaire, le projet BIOCOMBA implique également les laboratoires de recherche universitaire de Bretagne (Limatb).


En savoir Plus
Bretagne Innovation
Espace des Sciences