TRI_OPTIQUE_CORPS_CREUX.jpg
Depuis bientôt 6 mois, quelques 3.7 millions d’habitants participent à une expérimentation pilotée par Eco-Emballages visant à étendre le tri à la source à tous les emballages plastiques produits par les ménages (pots, barquettes …).
Prévue pour être menée jusqu’à fin 2013, cette opération permettra de définir une éventuelle évolution des consignes de tri sélectif, en fonction des résultats obtenus.
Valorplast, la filière en charge du recyclage des emballages plastiques en France, teste actuellement le recyclage de ces nouveaux emballages.

Dans le sud-ouest, plusieurs collectivités et syndicats départementaux ont souhaité participer à cette expérimentation, mais ne disposent pas d’outils de tri suffisamment performants pour réaliser la séparation des nouvelles résines triées.

DRIMM les a accompagnés en tant que partenaire technique. Le site avait anticipé ce nouveau besoin et fait évoluer, dès 2011, son process de tri en le dotant de systèmes de tris optiques qui permettent la séparation des résines plastiques, tout en garantissant des niveaux de qualité optimum pour permettre leur recyclage.

Grâce à cet outil, depuis le 20 septembre, DRIMM réalise la séparation de 7 nouvelles résines (PET c,PETf, PP, PVC, PS, PEHD et refus de tri) plastiques, collectées par Valorplast auprès des collectivités non dotées d’outils de tri adaptés.
DRIMM dispose d’une capacité de traitement pour le sur-tri de 2000 tonnes par an.

Rendez-vous dans quelques mois pour dresser un premier bilan des performances !