Valdelia, l’éco-organisme en charge de la gestion des Déchets d’Eléments d’Ameublement (DEA) des professionnels, a retenu le site de Séché Eco Industries (Changé – Mayenne) pour le traitement des DEA collectés auprès des professionnels sur la région Bretagne. Le site accueille également un « point d’apport volontaire ouvert ».

C’est une nouvelle reconnaissance du savoir-faire de Séché Environnement dans la gestion des déchets et le développement de solutions de valorisation. Cette opération est une première phase de test, et va durer 9 mois.

La création d’une filière dédiée à la gestion des meubles était un engagement fort du Grenelle de l’Environnement, avec pour objectif de les valoriser à hauteur de 75 %.
C’est chose faite depuis début janvier, avec la création de 2 éco-organismes : Valdelia pour la gestion des DEA issus des professionnels, et Eco-Mobilier pour les DEA des particuliers.
Ces éco-organismes fonctionnent grâce aux éco-contributions dont devront s’acquitter les metteurs sur le marché, c’est-à-dire « toute personne qui fabrique, importe, assemble ou introduit pour la première fois sur le marché national à titre professionnel des éléments d’ameublement ». Charge aux éco-organismes de mettre en place leur collecte et de d’identifier les modes de valorisation.

Depuis le 1er mars, le site de Changé réceptionne les DEA collectés sur les points de regroupement situés à St Brieuc et Lorient. Le site accueille également une plate-forme dite « ouverte », accessible aux professionnels ayant la charge de petits flux (moins de 2.4 tonnes).
Après un tri par famille et par matière, les DEA sont orientés vers la meilleure filière de valorisation :

  • Le réemploi, lorsqu’ils sont en bon état. Des partenariats avec des structures d’économie sociale et solidaire seront développés en ce sens
  • La valorisation matière : les éléments ferreux, non ferreux, le bois et les plastiques recyclables sont séparés, criblés, et mis en conformité avec les cahiers des charges des filières de recyclage
  • La valorisation énergétique sous forme de production de combustible


La participation de Séché Environnement à cette nouvelle filière prolonge les actions du Groupe en faveur de la valorisation des déchets. Après la fourniture de ressources énergétiques de proximité, c’est une nouvelle déclinaison, à l’échelle du territoire, du principe d’économie circulaire, qui participe à la préservation des ressources en faisant des déchets des uns les ressources des autres.