A quelques semaines de l’ouverture de la Conférence de Paris sur les changements climatiques (COP21), deux entreprises françaises fortement impliquées dans l’écologie territoriale, Séché Environnement en valorisation de déchets, et Ecocert (www.ecocert.com), organisme de contrôle et de certification au service de l’environnement, ont choisi de s’associer pour confronter leurs expériences à l’expertise scientifique afin d’agir de façon concrète, à leur échelle, dans la lutte contre le réchauffement climatique et ses conséquences désastreuses.

Dans ce contexte, ils organisent une conférence-débat suivie d’une grande soirée, sur le thème

« A quoi sert de préserver le climat s'il n’y a plus de vivant ? »

Le mardi 20 octobre 2015, dans le cadre prestigieux du Musée de l’Homme à Paris

Réunissant personnalités du monde politique et économique, responsables d’ONG et journalistes, la conférence accueillera des intervenants prestigieux (Pascale Delecluse, Gilles Bœuf, Brice Lalonde, Pascal Picq) et permettra de mettre en perspective des exemples d'initiatives locales favorables à la diversité du vivant et à l'équilibre du climat.

A l’issue de la conférence, Joël Séché et William Vidal, Présidents de Séché Environnement et d’Ecocert, cosigneront un appel aux négociateurs de la COP21, pour que ceux-ci impliquent toutes les bonnes volontés qui s’expriment au niveau du territoire, à l’instar de Séché Environnement et d’Ecocert dans leurs actions en faveur de la biodiversité et du climat.

L’événement, labellisé « COP21 », bénéficiera d’un écrin de choix, le Musée de l’Homme, qui vient de rouvrir ses portes après plus de cinq années de rénovation et qui dévoile désormais ses magnifiques collections dans une toute nouvelle scénographie.

label_cop_21.jpeg