Seche_RSE_couv_2016_ok.jpg

La raison d’être de Séché Environnement repose sur un constat simple et irréfutable : les ressources de la planète se raréfient alors que nous en sommes de plus en plus demandeurs pour accroître notre niveau de vie, ou tout simplement parce que nous sommes plus nombreux sur terre. C’est de cela qu’est née la volonté d’une économie plus circulaire, où idéalement les déchets des uns deviendraient les ressources des autres.

C’est à cela que s’applique Séché Environnement, fort de près de 2 000 collaborateurs à travers le monde, recycler en matières premières tout ce qui peut l’être, ou à défaut valoriser la part d’énergie qu’ils contiennent.

En 2016, le Groupe a été à 216% autosuffisant en énergie, une production suffisante pour couvrir les besoins électriques (hors chauffage et eau chaude) d’un million de personnes.
Ces métiers liés à la valorisation des déchets sont en constante évolution et nécessitent innovation et investissement dans des technologies de plus en plus élaborées. Surtout, il ne faut pas oublier qu’une fraction des déchets peut présenter une certaine dangerosité qu’il faut maîtriser, et c’est là un autre aspect des travaux du Groupe.
Nous dépolluons et traitons les déchets parmi les plus dangereux, nous valorisons des métaux recherchés ou des molécules telles que le brome.

Le ferment du Groupe est avant tout un état d’esprit qui revendique l’exigence environnementale et la proximité entre les hommes. Son adhésion au Global Compact depuis 15 ans en témoigne.
La curiosité, l’implication des Hommes, l’écoute des attentes des parties-prenantes, sont mis au service de l’innovation et de la préparation de l’avenir en faisant du Groupe un acteur majeur de l’économie circulaire.

Dès aujourd’hui, nous construisons notre métier de demain pour contribuer à bâtir une planète où il fait bon vivre pour tous.

Rapport RSE 2016