DSC09963.JPGUne biodiversité inattendue sur le site de déchets dangereux Chilca au Pérou

Du 25 au 28 juin 2019, l’équipe d’écologues et de naturalistes de Séché Environnement s’est rendue sur le site de déchets dangereux de Chilca au Pérou. 

Lors de ce séjour, nos équipes française et péruvienne ont échangé sur les enjeux de la préservation et de la protection de la biodiversité locale. Axe fort chez Séché, ce fut aussi l’occasion de présenter la démarche ADN (Action Durable pour la Nature) aux équipes péruviennes. 

La démarche ADN  est un engament volontaire de Séché Environnement, décliné sur un cycle de 4 ans (2019-2022). Elle fait aujourd’hui partie intégrante de la stratégie d’entreprise et a été intégrée dans « Act4nature » Les entreprises pour la biodiversité créé le 10 juillet 2018.

Au cours de ces 4 jours, des ateliers d’échanges, de partage, et de co-construction ont été organisés pour travailler sur les différentes thématiques de la démarche ADN. Ces échanges ont permis l’élaboration d’initiatives environnementales adaptés aux spécificités de cette région sèche et aride.

Le site de déchets dangereux de Chilca au Pérou

Le site de Chilca, rattaché à Séché Group, la filiale franco-péruvienne de Séché Environnement, est situé près de Lima au Pérou. Spécialisé dans le traitement et l'élimination des déchets dangereux,  il traite plus de 80 000 tonnes de déchets dangereux par an (produits pétrochimiques, biomédicaux, carburants, lubrifiants…). Il propose également des solutions pour  intervenir sur des sites et sols pollués.

Le site bénéficie d’un climat désertique. En été, l’aridité du climat empêche le développement de la végétation. En revanche durant l’hiver un brouillard, appelé « la garua », augmente le taux d’humidité dans l’air, ce qui favorise le développement de la flore, mais aussi des insectes, reptiles, oiseaux et mammifères adaptés à ces conditions locales extrêmes.

Tous ces éléments permettent le développement d’une biodiversité insoupçonnée, que l’équipe d’écologues et de naturalistes Séché a eu le plaisir de découvrir.

Identifier les actions locales

L’équipe Séché a pu observer, entre autres, la présence d’un couple d’Oedicnème du Pérou (Burhinus superciliaris) et de leurs oisillons, de papillons (Vanessa, Urbanus, Leptotes…), d’abeilles et d’espèces de cactus locales (Loxanthocereus convergens, Corryocactus, Opuntia microdasys…). Un écosystème riche qui participe au développement de la biodiversité du site.
 
Afin de végétaliser les abords du site de stockage les équipes péruviennes ont identifié et défini des zones de plantations, et déterminé les espèces d’arbres à planter. Ont ainsi été choisis, entre autres, des « faux poivrier » car ils sont parfaitement adaptés aux exigences climatiques locales.
 
Et afin de sensibiliser et de partager les bonnes pratiques avec le plus grand nombre, plusieurs collaborateurs ont planté un arbre dont ils doivent aujourd’hui s’occuper.

La constitution d’une équipe ADN

A la fin du séjour, le référent local de l’équipe ADN a présenté les engagements ADN prévus pour le site de Chilca. 

Ils ont été définis par l’équipe ADN péruvienne sur la base des observations et identifications des espèces locales. L’objectif serait d’effectuer de nouvelles plantations et réhabilitations sur le site de déchets dangereux de Chilca avec des espèces endémiques. Un état des lieux complémentaire devrait permettre d’affiner le choix des espèces locales à replanter. 

La délimitation d’une zone verte protégée sur les zones naturelles du site de Chilca est aussi à l’étude, poursuivant ainsi la pratique développée par Séché sur l’ensemble des sites de traitement (identification de Zones Ecologiques Sensibles ou corridors écologiques au niveau des zones naturelles présentant des enjeux biodiversité). 

Un travail relationnel au travers d’actions environnementales et fédératrices sera également mis en œuvre avec les salariés, la communauté locale et les parties prenantes comme les écoles de Chilca.

Durant ces ateliers un véritable engouement général a permis de construire une vision commune autour de la démarche ADN Séché. Cet enthousiasme et ce dynamisme ont permis la définition des actions à mener…. 

C’est donc avec une grande fierté que les équipes de Séché Environnement et Séché au Pérou ont partagé leurs expériences, et vont œuvrer au cours des prochains mois pour poursuivre les actions de Séché en faveur de la biodiversité, même à l’autre bout de la planète !